Err

Besoin d’un conseil ?07 69 23 36 67
CTIFL

Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum

(Code: AMQUCOM1A)
Plants de :
Conditionnement :
16,00 €
Référence épuisée, prochaine saison Octobre 2019
Remise sur quantité
A partir de1050500
Remise12,50%31,25%37,50%

Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
  • Chêne Kermes Truffier - Tuber Melanosporum
 Remise sur quantité
Prix unitaire TTC
1 à 9
10 à 49
50 à 499
500 et +
Plants 1 an - Godet :16€14€11€10€
Plants 2 ans - Godet :17€15€13€12€
Variétés truffières par excellence les chênes sont les arbres indissociables de la truffe et il faudra toujours leur réserver une bonne partie du verger.
Destiné au pourtour méditerranéen, le chêne kermès est remarquablement adapté aux milieux secs et ensoleillés.
Très peu exigeant sur la qualité du sol il prospère même sur des terrains ingrats et superficiels grâce à l'extrême densité de son système racinaire, ce qui est une excellente prédisposition dans notre cas.
Dans une plantation, sa petite taille devient également une vraie qualité car il ne nécessite souvent aucun travail particulier pour limiter sa croissance.
On peut ainsi le planter sans inconvénients en densité plus élevée ou l'intercaler avantageusement avec des espèces plus imposantes pour optimiser l'espace sans pour autant risquer la fermeture du milieu.
Ses propres exigences écologiques le qualifient uniquement pour la production de tuber melanosporum.
Il donne d'ailleurs d'excellentes truffes très parfumées et formerait, d'après Adophe CHATIN, des truffières plus rapidement que les autres variétés de chênes.
Mieux préparé par la nature à résister à la dent des prédateurs, il a également moins besoin de protection.
En bonne santé, il n'a pas de sensibilité phytosanitaire particulière.
Lorsque la situation géographique le permet, c'est assurément une espèce à retenir pour créer de la biodiversité, de la biodynamie ou tout simplement pour optimiser l'espace dans la plantation.
Le chêne kermès que l'on appelle aussi "chêne des garrigues" est un petit arbre touffu à port buissonnant généralement d'une hauteur inférieure à 3m.
Il est pousse presque spontanément dans les terrains pierreux/calcaires des régions méditerranéennes et l'on rencontre souvent ce gros buisson piquant dans les maquis et les garrigues … même avant que toute autre végétation ne vienne s'y installer.
Ses tiges sont recouvertes d'une écorce lisse et brune qui tire sur le gris-noirâtre et se gerce finement en vieillissant.
Son port est arrondi et ses nombreux rameaux forment, avec le temps, un couvert très dense lui donnant un aspect très enchevêtré.
Son feuillage est semi-persistant et se renouvèle par moitié tous les ans.
Les feuilles sont de petits ovales (1 à 4 cm) coriaces, d'un vert luisant sur les deux faces avec une nervure centrale saillante. Dentelées sur chaque bord, une rangée de fines dents très piquantes les protège de la dent des prédateurs. Totalement conçues pour ne pas laisser évaporer l'eau précieusement absorbée par le système racinaire, elles sont protégées par une couche cireuse ce qui limite considérablement leur transpiration.
Au printemps durant la floraison, les fleurs mâles couvrent l'arbre de leurs courts chatons jaunes et pendant alors que les fleurs femelles, très discrètes, bourgeonnent en rougeoyant faiblement au sommet des rameaux fraichement déployés.
De petits glands oblongs, verts brillants, enchâssés au tiers dans une cupule à écailles pointues hérissées d'écailles, se développeront lentement pour arriver à maturité en septembre de la seconde année. Protégés par les aiguilles des feuilles et extrêmement amers ils sont rarement consommés par les animaux.
Petits mais parés de nombreuses vertus ces chênes fournissaient à l'industrie des cuirs leur écorce très riche en tanin tandis que se récoltait sur les rameaux bas, la fameuse cochenille qui, une fois écrasée, donnait cette belle couleur rouge profond aux habits des ecclésiastiques et qui laisse également à l'arbre son nom latin : "Coccifera" soit "le porteur de cochenille".
Nom latin Quercus Coccifera
Biotope Espèce très vivace que l'on trouve dans le sud-ouest de l'Europe, le nord-ouest de l'Afrique : du Portugal au Proche-Orient.
En France : tout autour du bassin méditerranéen. Résiste aux vents et aux embruns
Altitude Jusqu'à 500 m
Feuillage Semi-persistant : se renouvelle par moitié tous les ans
Taille en pleine nature Jusqu'à 4 m selon conditions sol/climat
Taille en plantation Ne nécessite aucune opération d'élagage
Étalement en pleine nature 1 à 3 m
Étalement en plantation Ne nécessite aucune opération de taille
Vitesse de croissance Lente
Longévité Peut atteindre 200 ans
Floraison Avril à Mai selon zones
Fructification Aout à Septembre de la seconde année
Rusticité Jusqu'à -15°C / 7
Exposition Soleil à plein soleil
Type de sol Tous types de sols calcaires même superficiels et arides avec une prédilection pour les maquis, garrigues, collines chaudes et sèches. 
Besoin en eau En dehors de la période de reprise les besoins hydriques sont très faibles, il est parfaitement adapté aux climats secs.
Période de plantation Novembre à Mars, hors période de gel et sécheresse. Idéalement en automne
Entretien Très facile
Particularité Les chênes constituent l'essence truffière par excellence décrite par tous les auteurs anciens dont A.D Chatin (1869) ou De Bosredon (1887). C'est également sur ces espèces qu'ont été développés les premiers plants mycorhizés en 1974 par l'INRA.


Données issues de la base www.tele-botanica.org et utilisées avec l'autorisation du chercheur Philippe JULVE (CATMINAT)
Contrôlez si votre localisation est compatible avec une production truffière :

Zonage pédologique et climatique théorique
Carte des départements producteurs de truffes
Avec l'autorisation de Jean-François Tronel
http://espritdepays.com/portfolio/le-bassin-de-production-de-la-truffe-en-france
    A partir des données relevées dans le livre "LA TRUFFE" de Adolphe CHATIN
Télécharger l'extrait ici





 
 


La saison de plantation est maintenant terminée : les plants truffiers ne sont plus livrables. La prochaine saison ouvre courant Octobre 2018 mais, si vous passez votre commande à présent, vous bénéficierez de notre tarif spécial "intersaison" et serez livré, en priorité, dés la certification de la nouvelle production.

En savoir plus …